Aprés une matinée repos et un aprés-midi consacré au CAPES de documentation, je suis retourné vers 17h50, à mon espace de ressource, qui est ce lieu de sérénité qui partage ma vie depuis 30 ans, du côté des Tombes, mais des tombes, vous verrez, bien particulières, et qui ne respirent pas la tristesse, mais plutôt la permanence, la paix et "le temps retrouvé", mon temps retrouvé

Ce coin est rempli de nostalgie, de descente à vélo avec mon frère ou seul, ou encore avec mes parents dans mes années d'enfance, en particulier l'été aprés le repas du soir, où nous allions cueillir des amandes que nous ramenions à la maison à quelques centaines de mètres de là, plus haut, et dont nous nous délections. C'est ce chemin, que je refais quand j'ai besoin de me ressourcer, et où je retrouve la même plénitude, que (sans être croyant) je ressens lorsque je vais dans les églises.

Je vais donc sommairement illustrer maintenant ma visite par une série de photos que j'ai prises tout à l'heure entre 17h50 et 18h30. Vous pourrez voir l'intégralité du parcours et les images en grand format dans un album photo (sur la gauche du blog) intitulé "Ressources". Ci dessous quelques photos :

JD300001 JD300002 JD300003 JD300004
Le parcours commence par la traversée du Chemin de la Plaine, où nous longeons le Château XVIIe du village

JD300014 JD300018 JD300027
Nous arrivons aprés quelques minutes dans le coin des Tombes qui abritent les chatelains des derniers siècles, jusqu'à nos jours (photo du milieu).
Le chemin (photo de droite) est celui sur lequel nous passions pour rejoindre les tombes
puis vers les longs chemins de la plaine. Ce chemin de vigne rejoignait en bas celui de la première photo à gauche. A la manière de Proust il y avait "deux côtés" pour rejoindre les tombes puis poursuivre la promenade.